Les questions que vous vous posez

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie, bien qu’en vogue en ce moment, est mal comprise chez le grand public. En effet, pour la plupart des gens, elle se limite à « guérir par les plantes ». Même si effectivement, les plantes représentent généralement un outil incontournable dans la boîte à outils du naturopathe, cela ne reste qu’un moyen pour essayer de ramener le client à l’équilibre. L’essentiel est d’aller à la cause des causes pour enrayer le déséquilibre à la racine et s’en défaire une bonne fois pour toute.
La confusion légitime du grand public vis-à-vis de la naturopathie tient du fait que cette discipline s’inspire de différentes écoles de pensée et qu’elle utilise différents outils aussi divers que variés pouvant, si mal maîtrisés, emmener parfois à des dérives.


La naturopathie, médecine ancestrale qui a traversé le temps, s’appuie ou du moins devrait s’appuyer sur les axiomes suivants :


1-      Aude sapere (ose savoir) : cet axiome s’adresse au naturopathe. Ce dernier s’efforce constamment de renforcer et parfaire ses connaissances en phase avec les nouvelles découvertes scientifiques mais en n’oubliant pas les fondamentaux de sa discipline.
2-      Praeventum (mieux vaut prévenir que guérir)
3-      Primum non nocere (ne pas nuire)
4-      Cito, lenis, jucunde, toto, durabile, certo, simplex et tuto curare :  l’idéal thérapeutique est le rétablissement rapide, doux, agréable, complet et permanent de la santé par la manière la plus sûre, la plus simple et la moins nocive.
5-      Numquam pars pro toto :  ne pas traiter la partie mais toujours le tout (physique, mental, spirituel, énergétique, héréditaire, sociologique, environnemental)
6-      Tolle causam, cessat effectus (en supprimant la cause on cesse les effets). La recherche de la cause des causes est capitale dans le rétablissement durable de la santé. Le cas échéant, on ne fait que pallier les symptômes.
7-      Vis medicatrix naturae (le pouvoir guérisseur de la nature) : ce n’est ni le thérapeute ni le traitement qui guérit mais seulement l’être vivant. Par conséquent, le naturopathe doit chercher à encourager ce processus inné en s’assurant d’abord que les conditions de vie sont satisfaites et, si nécessaire, en utilisant différentes influences et forces de la nature pour optimiser le rétablissement de la santé.

Quel est le rôle du naturopathe ?

Le naturopathe se veut un éducateur de santé avant tout et ne se substitue aucunement au médecin. Il travaille de concert avec ce dernier en prenant en compte les médicaments de prescription en cours et les interactions possibles.
Le naturopathe travaille sur les 4 piliers de la santé (alimentation, stress, activité physique, environnement) en prodiguant des conseils personnalisés à la personne qui vient en consultation.

Est-ce que les consultations sont remboursées par la sécurité sociale ?

Non, malheureusement. En revanche, certaines mutuelles remboursent partiellement ce genre de prestations. VOIR ICI

Combien coûte une consultation ?

La première consultation qui est plus longue (entre 1h30 et 2h) coûte 70 euros.
Les consultations de suivi (1 heure) coûtent 60 euros.

Quelle est la différence entre la naturopathie telle que pratiquée par Morgane Naturopathe et la grande majorité des naturopathes formés en France ?

La naturopathie telle que je l’ai apprise en Amérique du Nord s’appuie sur une solide base scientifique (anatomie-physiologie, chimie, chimie organique, biochimie, immunologie, pathologie, etc.) ce qui fait en sorte qu’un dialogue est possible avec le médecin traitant et les autres professionnels de santé conventionnés puisque les termes employés sont les mêmes. Une collaboration peut donc se faire. D’ailleurs, à mon sens, une médecine intégrative serait l’idéal thérapeutique car plusieurs disciplines médicales ou paramédicales peuvent parfaitement se compléter pour le bénéfice du patient. Loin de rejeter la science donc, la naturopathie anglo-saxonne se veut en phase avec celle-ci et suit les dernières découvertes tout en s’appuyant sur les anciennes médecines qui ont passé l’épreuve du temps. La naturopathie anglo-saxonne constitue donc, à mon avis, le pont entre modernité et tradition : le meilleur des deux mondes !

À la différence de mes collègues naturopathes formés en France, je ne pratique pas la réflexologie ni aucun massage. Je n’exclue pas de me former un jour à ces techniques qui ont montré leur efficacité.

POSEZ MOI VOS QUESTIONS
J'accepte de recevoir des messages de Morgane Naturopathe

nunc massa diam leo. risus. id Donec
Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.