Scroll Top

6 ASTUCES POUR SA SANTÉ EN PÉRIODE D’INFLATION

Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de AVANT DE FAIRE (2)
  • 10Minutes

 

Cela n’aura échapper à personne, le prix du panier moyen à l’épicerie s’est carrément envolé depuis ces derniers mois …La faute à l’inflation galopante.

Or, quand on est malade et contraint de ne pas pouvoir travailler, les fins de mois peuvent s’avérer très compliquées voire carrément dramatiques.

Voyons comment, malgré les circonstances inflationnistes, on peut trouver des astuces pour faire des économies – ou du moins bien investir son argent – tout en prenant soin de sa santé quand on est chroniquement malade.

1. PRIORISER CERTAINS FRUITS ET LÉGUMES BIO

Je ne vous apprends rien en vous disant que la nourriture biologique reste meilleure à la santé que la nourriture en agriculture conventionnelle. Cependant, tout le monde ne peut se permettre d’acheter ses fruits et légumes au rayon biologique … ne parlons même pas des produits secs, des produits d’hygiène corporelle et autres produits d’entretien pour la maison.

Alors que faire quand on n’a pas le budget pour acheter du biologique ?

La réponse : P R I O R I S E R

On va donc prioriser l’achat de certains de nos fruits et légumes au rayon biologique. À cet effet, l’organisation non gouvernementale américaine EWG (Environmental Working Group) va nous aider car elle édite chaque année son top 12 des fruits et légumes les plus contaminés aux pesticides sous le nom de ”Dirty dozen”. En somme, ce sont les fruits et les légumes les plus contaminés aux pesticides … ce sont donc eux qu’il faudra acheter au rayon bio de façon prioritaire.

La liste des fruits et légumes les plus contaminés aux pesticides en 2023 (par ordre décroissant) :

  • 1. Les fraises
  • 2. Les épinards
  • 3. Les blettes, le chou Kale, les feuilles de moutarde
  • 4. Les pêches
  • 5. Les poires
  • 6. Les nectarines
  • 7. Les pommes
  • 8. Le raisin
  • 9. Les poivrons et le piment
  • 10. Les cerises
  • 11. Les myrtilles (cultivées … celles sauvages sont par défaut biologiques)
  • 12. Les haricots verts

👉N’y voyez pas un signe que vous devriez éviter tout fruit ou légume considéré comme “sale”. Je précise qu’il est toujours plus souhaitable de consommer des fruits et légumes même conventionnels que de ne pas en manger du tout et de ne baser son alimentation que sur de la nourriture transformée ou ultra-transformée des supermarchés. Toutefois, si vous pouvez le permettre monétairement parlant, il est préférable de consommer les fruits et les légumes cités plus haut en biologique.

A contrario, voici la liste des 15 fruits et légumes les plus ”propres” (”Clean 15”) en conventionnel … Donc, vous pouvez acheter avocat, ananas, oignons, papaye, etc. au rayon conventionnel sans trop de crainte.

  • Avocats
  • Maïs doux (Non recommandé par MM car même si le maïs n’est pas OGM, il risque d’être contaminé par ce dernier)
  • Ananas
  • Oignons
  • Papaye
  • Petit pois (surgelés)
  • Asperges
  • Melon miel
  • Kiwi
  • Chou
  • Champignons
  • Mangues
  • Patates douces
  • Pastèque
  • Carottes

2. RÉDUIRE VOIRE ARRÊTER SA CONSOMMATION DE VIANDES ET DE POISSONS

La viande et le poisson coûtent cher et cela devient presque un luxe de pouvoir en acheter. Signe des temps, avez-vous vu que les grandes enseignes mettent maintenant des antivols sur ces produits ?

Peut-être avez-vous déjà abandonné la viande et le poisson depuis belle lurette soit pour ces raisons budgétaires justement soit par empathie pour les animaux soit parce que vous pensez que cela va à l’encontre de votre guérison.

En tous les cas, sachez qu’Anthony William (”The Medical Medium” ou ”MM”) n’est pas fondamentalement contre l’ingestion de viandes ni de poissons. Il nous met simplement en garde sur la sur-abondance et la qualité de ces produits dans notre alimentation. Par exemple, si on est chroniquement malade, deux portions de protéines animales par jour, c’est trop ! Si vous aimez les produits d’origine animale, contentez-vous d’une seule portion, consommée uniquement au souper du soir. Veillez à ce qu’il s’agisse d’une portion de viande, de volaille ou de poisson maigre, biologique, élevé en plein air ou sauvage.

Si vous aimez les produits d’origine animale, contentez-vous d’une seule portion, consommée uniquement au souper du soir

Le problème majeur dans les viandes réside dans le fait qu’elles ont autant de protéines que de gras (info exclusive MM). Je le rappelle le trop de gras (animal ou végétal) est problématique quand on souffre d’une maladie chronique pour plusieurs raisons :

  • Le gras opacifie le sang le privant de son oxygène qui est un tueur de pathogènes.
  • Quand on ingère du gras, le foie n’est plus dans sa fonction ”détox” mais doit activer sa production de bile pour émulsionner les gras pour in fine pouvoir les digérer correctement.
  • À force de manger du gras, la production de bile s’amenuise. L’estomac prend le relais pour soulager le foie (info exclusive MM) en produisant davantage d’acide chlorhydrique (Hcl). Quand cette situation se répète jour après jour, l’estomac et le foie s’affaiblissent ensemble : le foie devient toxique et engorgé car les pathogènes ne sont plus tués par l’Hcl de l’estomac qui doit être, en temps normal, très acide et en quantité suffisante.
  • Quand on mange trop gras, nos glandes surrénales produisent de l’adrénaline corrosive (info exclusive MM) dans une tentative de rendre notre sang plus fluide.
  • Les gras sont TRÈS acides. D’ailleurs, on parle bien d’acides gras. Or, l’acidité draine nos bons minéraux car ceux-ci viennent jouer le rôle de tampon pour contrecarrer l’acidité.

Les poissons d’élevage sont à éviter car ils sont impropres à la consommation. Les poissons les plus sécuritaires sont les poissons sauvages suivants :

  • Saumon, truite, sardines, maquereau, flétan et aiglefin.

3. PASSER À L’ÉPICERIE BIO EN LIGNE

Je ne sais pas si vous avez déjà développé ce réflexe à chaque fois que vous vous rendez dans un magasin qui est de comparer le prix au kilo entre 2 produits ? Cela permet de réellement se rendre compte de la valeur d’une marchandise entre des produits hétérogènes en poids.

Les produits bio au rayon sec dans les grandes enseignes des supermarchés sont extrêmement coûteux. Personnellement, j’évite autant que possible les grandes surfaces qui ne me donnent pas satisfaction ni sur la qualité de leurs produits ni sur les prix. Alors, pour tout ce qui est alimentation ”sèche”, j’ai opté depuis quelques années déjà pour l’achat en ligne, comme l’épicerie bio La Fourche.

Je vous ai mis quelques références de leurs produits ci-dessous, pour que vous puissiez comparer la prochaine fois avec les prix de votre propre magasin :

Si vous souhaitez adhérer à La Fourche, je vous mets mon lien de parrainage.

4. FAIRE SA PROPRE CUEILLETTE DE PLANTES SAUVAGES

Si vous avez assez d’énergie pour vous déplacer et dépendamment de la zone géographique où vous habitez, peut-être avez-vous la chance ou l’opportunité de vous rendre à la campagne pour faire de la récolte sauvage ? Si c’est le cas, alors chaussez vos meilleures chaussures de marche, vos gants, vos sacs et sécateurs et en avant Guingamp ! (expression bretonne qui trahit mes origines :))

En plus d’être une activité complètement gratuite, c’est aussi un moment privilégié de reconnexion à la nature. Profitez-en !

Quelques idées de cueillette :

  • Ortie : ses bienfaits sont innombrables. Je vous invite à lire ou à relire mon article sur l’ortie.
  • Cynorhodon : petite baie rouge super abondante dans nos campagnes françaises. Il regorge de vitamine C. Attention toutefois à ses poils urticants qui lui valent bien son nom de ”gratte-cul”.
  • Pissenlit : tout est bon dans cette plante. Feuilles, tiges, fleurs ou racines, tout se mange. Pour les feuilles, mieux vaut cependant les consommer au printemps. Elles seront plus tendres.
  • Trèfle rouge : plante dépurative par excellence, elle est super riche en oligo-éléments clés pour la santé.
  • Mélisse : une plante antivirale de choix qui chouchoute votre système nerveux autant que vos intestins.
  • Sureau : ses fleurs ou ses baies sont excellentes pour booster le système immunitaire.
Morgane Naturopathe dans un champ de trèfles rouges
Moi, Morgane, dans un champ de trèfles rouges

 

5. LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Anthony William est clair : on peut guérir sans prendre des compléments alimentaires. Cependant, si nous pouvons nous en procurer, ceux-ci vont nous permettre d’accélérer le processus de guérison.

Les deux compléments alimentaires clés pour tout malade chronique est la vitamine B12 et le zinc. Malgré des analyses sanguines qui peuvent montrer des taux adéquats, la vitamine B12 est souvent insuffisante pour venir en aide à notre organisme qui en dépend pour 10 000 réactions biochimiques. 

Lire mon article sur la vitamine B12.

💡 ASTUCES POUR FAVORISER LA SYNTHÈSE NATURELLE DE VOTRE B12 :
  • Purifier votre foie et vos intestins en mettant en place les protocoles d’Anthony William.
  • Si vous avez la chance d’avoir un jardin potager, n’hésitez surtout pas à manger vos fruits et légumes aussitôt cueillis. Vous ferez ainsi le plein de biotiques élevés !
  • Si vous n’avez pas d’extérieur, faites pousser vos plantes aromatiques sur votre rebord de fenêtre et consommez-les fraîches !
  • Dans tous les cas, vous pouvez aussi faire pousser vos germinations. Je recommande la luzerne (aussi connue sous le nom d’alfalfa) pour commencer car ça pousse facilement et c’est peu marqué en goût … même les enfants l’apprécient !
Luzerne germée
Luzerne ou alfalfa germée

Pour le zinc, l’appauvrissement des sols est en cause dans l’apport insuffisant de cet oligo-élément dans notre alimentation et donc dans notre organisme.

SOURCES ALIMENTAIRES EN ZINC :
        • Baies, cerises, asperges, oignons, germinations et jeunes pousses, persil, miel cru, radis, chou vert, artichauts, ortie, etc.
💡ASTUCE (info exclusive MM)

Les feuilles de chou et les graines de citrouille sont toutes deux riches en zinc. Cependant, lorsqu’ils sont consommés ensemble, les zincs se combinent et deviennent plus biodisponibles, pour une absorption et une utilisation maximales par l’organisme. Essayez de préparer un pâté à base de graines de citrouille de courge, puis étalez-le sur des feuilles de chou vert, garnissez-les de vos farces préférées et roulez-les en burritos.

 

Si vous pouvez vous le permettre financièrement, je vous recommande les compléments alimentaires distribués par la boutique en ligne Santé Sauvage qui source des produits de haute qualité au meilleur coût, selon les informations et les protocoles d’Anthony William.

6. FAIRE APPEL À UN THÉRAPEUTE SPÉCIALISÉ DANS LES INFORMATIONS D’ANTHONY WILLIAM

Vous allez dire que je prêche pour ma paroisse … C’est un fait, je ne le cache pas. En même temps, si je ne le fais, qui le fera à place 😉

Mais prenons un peu de recul, il est vrai que travailler avec un thérapeute qui connaît bien les informations d’Anthony William peut représenter un sérieux gain en temps, en argent et en énergie afin de déterminer les causes qui se cachent derrière vos maux et symptômes, vous éclairer sur les protocoles les mieux adaptés à votre condition, pour vous soutenir dans votre processus de guérison, etc.

👉👉👉RÉSERVEZ VOTRE SÉANCE AVEC MOI 👈👈👈

Quelles actions avez-vous déjà mises en place ?

Avez-vous d’autres astuces pour économiser ou pour bien utiliser son argent quand on est malade chronique ?

Amicalement,

Morgane Naturopathe

PS:  si vous recevez cet article dans le corps d’un email, vous pouvez simplement y répondre. Si vous le trouver sur mon site Internet, vous pouvez le commenter. Dans tous les cas, ce sera un plaisir de vous lire 🙂


*** AVERTISSEMENT : Le contenu de cet article est présenté à des fins d’informations seulement et ne se substitue pas au diagnostic, traitement ou à l’avis de votre médecin.

Bonjour 👋
Ravie de vous rencontrer
!

Inscrivez-vous pour recevoir des conseils et astuces santé pratiques à appliquer au quotidien. Et recevez votre cadeau de bienvenue : Trousse à outils contre le rhume et la grippe

Je ne spamme pas ! Consultez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laissez un commentaire

Retrouvez Morgane DEQUÉ sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Naturopathes
Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.