Scroll Top

10 CLÉS POUR PRENDRE SOIN DE SON FOIE AU QUOTIDIEN

téléchargement
  • 8Minutes

AVERTISSEMENT :  cet article s’adresse à Monsieur et Madame Tout-le-monde qui ne sont pas familiers avec le travail d’Anthony William dit  le Medical Medium

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), il est de coutume de préconiser une cure de détox du foie au moment du printemps pour désencrasser le corps après la saison hivernale durant laquelle on consomme naturellement des aliments plus gras et consistants.

Bien que la MTC ait encore tout son sens aujourd’hui, nous ne vivons malheureusement plus dans les conditions qui ont vu naître cette médecine ancestrale. Ainsi, je n’apprendrais rien à personne quand je dis que notre environnement est maintenant pollué : que ce soit dans l’air que nous respirons, l’eau du robinet que nous buvons, la nourriture que nous consommons, les médicaments que nous ingérons et j’en passe. Entre les pesticides, herbicides, fongicides, les OGM, les solvants, les métaux lourds, les additifs alimentaires, les radiations, les résidus de plastique … on a de quoi avoir le vertige … et notre foie, qui est l’usine d’épuration de notre système, d’autant plus car il est en première ligne contre tous ces intrants peu ragoûtants.

En définitive, à l’heure actuelle, il ne faudrait pas se contenter d’une simple cure du foie chaque printemps mais c’est bien au quotidien qu’il convient de prendre soin de cet organe clé dans la préservation de notre santé globale. Ceci est d’autant plus vrai si on présente des symptômes ou une pathologie à combattre. Pour ces personnes, des cures bien spécifiques à base d’aliments choisis, devraient d’ailleurs leur être proposées en complément.

COMMENT PREND T’ON SOIN DE SON FOIE AU QUOTIDIEN ?*

1- Limiter ou éviter carrément les œufs, le gluten et les produits laitiers

Les œufs, le gluten et les produits laitiers, selon Anthony William dit le Medical Medium, nourrissent les virus et les bactéries non productives que nous avons dans le corps et causent des dommages quand ils rejettent leurs matières et quand ils meurent. Anthony William appelle ces aliments les ”NO FOOD”, aliments qu’il est préférable d’éviter si on souffre de maladies chroniques sévères. Le gluten, les œufs et les produits laitiers ne sont pas les seuls aliments de la liste des NO FOOD.  Cependant, ils sont, en importance, les premiers à éliminer pour faire une différence dans sa santé.

La liste des autres NO FOOD est ici listée dans l’image ci-dessous.  Ils ne nourrissent pas tous les virus et les mauvaises bactéries mais sont contre-productifs quand on recherche à mieux se porter.

2- Choisir des aliments non transformés

On privilégiera le fait-maison pour contrôler son taux de sel, sucre et gras notamment mais aussi tout ce qui est additif industriel comme le glutamate monosodique caché sous des appellations telles que ”arômes naturels” …. ils n’ont rien de naturels du tout !

3- Mettre le cap sur une abondance de légumes et de fruits

On les choisira biologiques et de saison … dans la mesure du possible !

4- Réduire sa consommation de gras même des bons gras

  • Le gras opacifie le sang le privant de son oxygène pour vivifier tous nos organes. L’oxygène est aussi un tueur de pathogènes.
  • Quand on ingère du gras, le foie n’est plus dans sa fonction ”détox” mais doit activer sa production de bile pour émulsionner les gras pour in fine pouvoir les digérer correctement.
  • À force de manger du gras, la production de bile s’amenuise. L’estomac prend le relais pour soulager le foie (info exclusive MM) en produisant davantage d’acide chlorhydrique (Hcl). Quand cette situation se répète jour après jour, l’estomac et le foie s’affaiblissent ensemble : le foie devient toxique et engorgé car les pathogènes ne sont plus tués par l’Hcl de l’estomac qui doit être, en temps normal, très acide et en quantité suffisante.
  • Quand on mange trop gras, nos glandes surrénales produisent de l’adrénaline corrosive dans une tentative de rendre notre sang plus fluide (info exclusive MM)
  • Les gras sont TRÈS acides. D’ailleurs, on parle bien d’acides gras. Or, l’acidité draine nos bons minéraux car ceux-ci viennent jouer le rôle de tampon pour contrecarrer l’acidité.
  • La consommation constante de graisses tout au long de la journée peut entraver l’absorption du glucose car de nombreuses graisses restent dans le sang. Or, le foie, pour reconstituer son glycogène a besoin d’accéder au glucose librement.

Les gras végétaux sont tout de même moins gênants.

”En règle générale, les graisses de produits à base de porc mettent environ 12 à 16 heures à se disperser, celles des autres produits d’origine animale entre 3 et 6 heures et les graisses végétales entre 1 et 3 heures.”

5- Limiter sa consommation de poisson et fruits de mer

Ils sont souvent très (trop) chargés en métaux lourds et notamment en mercure qui est, selon MM, ”le plus nuisible de tous les métaux lourds toxiques”.

Si on tient à manger des poissons, préférer les poissons sauvages pêchés dans l’Atlantique plutôt que le Pacifique qui est beaucoup plus pollué. Par ailleurs, les petits poissons en bas de la chaîne alimentaire seront à privilégier : sardines, anchois, maquereau. Le saumon, la truite, l’églefin et le flétan sont également OK, selon Anthony William s’ils sont sauvages.

6- Oublier le petit verre quotidien de rouge à table

Malgré ses fameux polyphénols l’alcool vient anéantir tous leurs bienfaits.

7- Boire une eau de source ou filtrée

Que ce soit par un système d’osmose inverse, un distillateur ou un filtre à gravitation de type Berkey®, cette eau sera bien plus bénéfique pour votre santé que l’eau du robinet.

Y ajouter quelques gouttes d’un citron fraîchement pressé et vous obtiendrez une eau vivante (info exclusive MM).

8- Pratiquer une activité physique douce

Rien de tels que 10 minutes de trampoline ou une simple marche ! Cela permet un afflux de sang plus conséquent vers la zone hépatique. Qui dit plus de sang dit plus de déchets à traiter et à évacuer. Pour ce faire, une hydratation suffisante est recommandée.

9- Éviter les produits chimiques dans votre logis et sur vous 

Éviter les parfums, eaux de Cologne, encens et autres rafraîchisseurs d’air ambiant sans parler des lessives et des assouplissants du commerce. Ceux-ci surchargent inutilement et parfois dangereusement notre foie.

10- Limiter au strict nécessaire les médicaments de prescription ou en vente libre

En accord avec votre médecin traitant, limiter au maximum les médicaments prescrits ou ceux en vente libre de type paracétamol … Selon MM, ils sont chargés en métaux lourds toxiques, entre autres substances nocives.

UNE ROUTINE MATINALE SIMPLE ET EFFICACE À METTRE EN PLACE 

  • Prendre un demi citron pressé dans 450 ml d’eau à température ambiante au lever du lit (en option, rajouter du miel brut). Le citron, en plus d’apporter du calcium assimilable et de la vitamine C, va aider à flusher les toxines hors du corps. C’est quand on dort que le gros de la détox se fait donc cette eau citronnée va aider à évacuer, par les urines, les toxines emmagasinées la nuit.
  • Aucun gras le matin : idéalement, on commencera à manger ses gras à midi afin que le foie ait une plus longue plage horaire pour détoxifier.
  • Prendre un petit-déjeuner à base de bons fruits frais soit tels quels soit en smoothie avec des légumes verts à feuilles. Ce repas va apporter notamment le bon glucose nécessaire au cerveau et au foie pour démarrer la journée sans fatigue.
  • Si vous avez faim avant le déjeuner, une collation de fruits séchés sans sulfites (dattes, mûres blanches, raisins secs, figues, etc.) ou de fruits frais est bien entendu la bienvenue.
  • Éviter le café ou le thé car ils sont chargés en caféine (qui sollicitent à outrance les glandes surrénales lesquelles relarguent de l’adrénaline corrosive pour le corps) et déshydratent le corps.

UNE TISANE SPÉCIALE DÉTOX DU FOIE 

500 ml d’eau

1 c. à c. de racine de bardane séchée

1 c. à c. de trèfle rouge

1 c. à c. de pissenlit séché

1 c. à c. de feuilles d’orties séchées

2 c. à c. de miel brut (facultatif)

 

Porter l’eau à ébullition.

Retirer l’eau du feu et ajouter les herbes.

Laisser infuser au minimum 15 min.

Filtrer.

Ajouter le miel si désiré.

Server. Cette tisane peut également s’apprécier froide.

 

😎 BON À SAVOIR : Vous pouvez vous procurer ce mélange déjà tout fait, sur la boutique en ligne de compléments alimentaires Santé Sauvage !

Ma foi, ça fait déjà pas mal de choses à entreprendre pour bichonner son foie, non ?

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’excellent ouvrage d’Anthony William, “Le foie” aux Éditions Guy Trédaniel.

 

 


*Liste non exhaustive

*** En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Morgane Naturopathe ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Bonjour 👋
Ravie de vous rencontrer
!

Inscrivez-vous pour recevoir des conseils et astuces santé pratiques à appliquer au quotidien. Et recevez votre cadeau de bienvenue : Trousse à outils contre le rhume et la grippe

Je ne spamme pas ! Consultez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Publications similaires

Laissez un commentaire

Retrouvez Morgane DEQUÉ sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Naturopathes
Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.